Qu’est-ce que l’intolérance alimentaire, quelles sont les formes les plus fréquentes et comment les combattre.

Intolérance alimentaire : un phénomène qui prend de l’ampleur

L’intolérance alimentaire est un problème qui prend de plus en plus d’ampleur dans les pays industrialisés. Différente de l’allergie, une intolérance provoque néanmoins toutes sortes de réactions désagréables.

Ce qui les distingue, c’est principalement la rapidité d’apparition des symptômes mais aussi la quantité des aliments. Être intolérant à un aliment, cela provoque des réactions généralement moins intenses et également plus tardives. En outre, il est souvent possible de consommer certains aliments en faibles quantités.

Intolérance au gluten

C’est probablement l’intolérance alimentaire la plus répandue et cela s’explique par le fait que le gluten est présent dans une immense variété d’aliments. Comme toute autre intolérance, dans les faits, il suffit de supprimer le gluten de son alimentation pour supprimer les symptômes. Mais au quotidien, cela demande de faire toujours attention à la composition des produits ce qui n’est pas pratique à gérer.

De nombreuses personnes qui ne sont pas intolérantes au gluten à proprement parler, ont choisi de faire la guerre au gluten ! En effet, trop de produits artificiels sont utilisés dans de nombreuses préparations à base de gluten. Et puis, régime sans gluten et perte de poids vont souvent de pair, ce qui attire non seulement ceux qui veulent manger plus sain mais aussi les personnes qui souhaitent maigrir.

Comme souvent avec les intolérances alimentaires, les réactions sont des problèmes digestifs et des problèmes de transit. C’est aussi pour faciliter le transit intestinal que certains choisissent d’éviter désormais le gluten dans leur alimentation.

Intolérance au lactose

Provoquant des symptômes extrêmement désagréables, du ballonement du ventre aux réactions cutanées en passant par la diarrhée, l’intolérance au lactose est pourtant rapidement réglée (quelques semaines) en supprimant les aliments contenant le fameux « sucre du lait » car c’est lui qui ne peut être digéré par les intolérants.

Cette intolérance concerne surtout les bébés et les enfants car aujourd’hui, elle est plus facilement diagnostiquée et pour les adultes, il n’est pas toujours évident de s’en rendre compte.

Quand vous êtes intolérant à un aliment ou à l’un de ses composants, votre système immunitaire n’est pas affecté comme pour une allergie. C’est pourquoi il est souvent possible, après avoir complètement supprimé les aliments incriminés, de réintroduire de faibles quantités pour faire des tests. Il est important de le préciser car les personnes intolérantes sont nombreuses à ne pas pouvoir se passer si facilement de certains aliments. S’il est souvent possible de les substituer, il peut y avoir des sensations de frustration ainsi que des carences.

Les autres intolérances alimentaires courantes

L’intolérance peut concerner certains types d’aliments à cause de ce qu’ils contiennent. C’est pourquoi il est parfois difficile de diagnostiquer une intolérance alimentaire.

Fréquente, l’intolérance aux œufs (particulièrement le blanc d’œuf) fait partie des plus difficiles à vivre au quotidien car les œufs sont utilisés dans de nombreuses préparations culinaires.

Les poissons et crustacés mais aussi certains composants chimiques, des produits de l’alimentation industrielle, peuvent générer une intolérance. Elle peut même concerner des végétaux par exemple, les fruits, à cause du fructose ainsi que la viande.

Régime sans lactose sur Mieuxmanger.net

Commencez par votre programme personnalisé !

Vous êtes
Votre âge : ans
Votre poids actuel : kg
Votre taille : cm
Votre tour de taille : cm
Avez - vous le diabète de type 2 ?

 

mm255

sm-255

© 2012-2014 SARL Santé Toujours. Tous droits réservés.


Santé Toujours SARL ne fournit pas de conseil médical. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité.

S'identifier