Parmi les 2 types d’acides gras trans présents dans l’alimentation, le plus répandu est le plus dangereux pour la santé.

Les acides gras trans : 3 conseils pour votre santé

Les acides gras trans sont des graisses qui augmentent la cholestérolémie et font grossir. Est-ce qu’il y a des graisses qui ne font pas grossir ? Oui, en quelques sortes : elles sont mieux absorbées par l’organisme qui les utilise à bon escient.

En partie responsable de l’obésité, aggravant les risques de certains cancers, du diabète et des maladies coronariennes, les acides gras trans des produits industriels sont l’un des plus grands dangers mondiaux pour la santé.

1-Les mauvaises sources d’acides gras trans

Dans notre alimentation, les acides gras trans proviennent majoritairement des produits industriels. Les sources naturelles sont à la fois plus rares et moins néfastes. Les acides gras trans technologiques sont tout simplement des graisses économiques car faciles à fabriquer et à conserver.

Elles sont artificielles et font partie de nombreux produits que l’on trouve notamment dans les rayons épicerie sucrée des supermarchés, à commencer par les viennoiseries ou les barres chocolatées et dans les rayons épicerie salée ainsi qu’au rayon frais avec bon nombre de produits transformés : tartes, quiches, pizzas, plats micro-ondables etc.

Elles ont pour principale conséquence de faire augmenter le cholestérol LDL et de faire diminuer le cholestérol HDL. Ceci augmente le risque de maladies cardio-vasculaires.

Les gras trans sont mauvais pour la santé à petites doses. Ils n’ont pas de valeur nutritionnelle et ne couvrent aucun besoin du corps humain. L’industrie agroalimentaire a fait des efforts depuis une quinzaine d’années mais ils demeurent très problématiques.

En effet, ils ne sont que rarement mentionnés sur les étiquettes des produits. Ils apparaissent souvent comme « huiles végétales hydrogénées » ou « huiles végétales partiellement hydrogénées ». C’est un procédé technologique qui transforme les acides gras en acides gras trans.

Rien n’oblige les industriels à mentionner la présence d’acide gras trans dans leurs produits en revanche :

  • certaines marques se sont engagées à ne plus utiliser ces huiles
  • si la teneur en acides gras saturés et insaturés est indiquée, vous pouvez calculer la teneur en acides gras trans d’un produit par rapport à la teneur totale en graisses

2-Quelle dose ?

Une étude en 2012 avait montré qu’une consommation d’acides gras trans à hauteur de 2 % de l’apport énergétique quotidien est dangereuse pour la santé. L’Organisation Mondiale de la Santé recommande de ne pas consommer plus de 1 % d’acides gras trans par jour par rapport aux apports énergétiques journaliers.

Les États-Unis souhaitent les faire interdire. Les scientifiques et les médecins recommandent toujours de limiter quand ce n’est pas de supprimer purement et simplement leur consommation.

3-Les bonnes sources d’acides gras trans

Il existe toutefois des acides gras trans naturels qui ne sont pas mauvais pour la santé.

Vous les trouvez essentiellement dans certains produits laitiers et dans certaines viandes de ruminants. À ce jour, les scientifiques pensent que ces acides gras trans ne sont pas dangereux. Également, il n’y a que de faibles quantités.

Commencez par votre programme personnalisé !

Vous êtes
Votre âge : ans
Votre poids actuel : kg
Votre taille : cm
Votre tour de taille : cm
Avez - vous le diabète de type 2 ?

 

mm255

sm-255

© 2012-2014 SARL Santé Toujours. Tous droits réservés.


Santé Toujours SARL ne fournit pas de conseil médical. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité.

S'identifier