La constipation peut avoir des effets secondaires sur le long terme et sérieusement détériorer votre système digestif. Le plus simple et le plus naturel dans ce cas est d’adopter un régime contre la constipation, car alimentation et constipation sont intimement liés.

Régime contre constipation

Tout le monde a déjà souffert ou souffre de constipation occasionnelle ? Sans parler des problèmes de constipations chroniques. C’est un problème à prendre au sérieux et qu’il ne faut pas laisser traîner. La constipation peut avoir des effets secondaires sur le long terme et sérieusement détériorer votre système digestif. Le plus simple et le plus naturel dans ce cas est d’adopter un régime contre la constipation, car alimentation et constipation sont intimement liés. C’est facile, c’est accessible, à vous de jouer !

Première étape : évaluer votre régime alimentaire 

Les causes de constipation occasionnelle sont le plus souvent une mauvaise alimentation. Une modification en profondeur de votre régime alimentaire est indispensable. 
Que mangez-vous, comment, quand… Ces questions sont importantes pour déterminer la qualité de votre alimentation et de vos habitudes. 

Seconde étape : reprendre de bonnes habitudes 

C’est ce qu’on répète aux enfants, mais cela vaut aussi pour les adultes. Le corps est une machine, intelligente, mais une machine. Et les machines aiment la régularité, il en va donc ainsi pour la consommation alimentaire. Pour que le système fonctionne au mieux, il est en effet préférable de prendre ses repas aux mêmes heures, tous les jours. On peut modifier occasionnellement ses habitudes, bien sûr, mais conserver un rythme régulier est une des clés de votre réussite. 
Trois repas par jours, plus une petite collation en milieu d’après-midi est également une règle à respecter si l’on veut se sentir mieux

Troisième étape : choix des aliments 

C’est la grosse partie ! Le choix des produits est évidemment central dans un régime contre la constipation ! L’alimentation ne doit pas être trop pauvre –ni trop riche- en graisse, évitez la junk food et les produits trop sucrés. 
Il faut naturellement privilégier les fruits et légumes, et surtout les aliments riches en fibres : fruits rouges, légumes verts, pois, haricots, légumes secs, etc. De même, le céréales complètes doivent prendre plus d’importance (pâtes complètes, riz et pain complet, orge…) 
Une alimentation de qualité, comprenant ces aliments contre la constipation, devrait vous aider à prévenir tout risque. 

Quatrième étape : boire, boire, boire 

Il faut boire, toute la journée et en quantité suffisante : entre 1,5 et 3 litres. L’eau est essentielle pour le bon fonctionnement du transit intestinal, on le sait tous, mais on l’oublie trop souvent ! 

Cinquième étape : place au sport 

L’inactivité physique peut être un facteur aggravant de la constipation, et aura une mauvaise influence, de fait, sur la digestion et le transit. Le sport est indispensable pour rester en bonne santé, au moins un minimum. Nous vous conseillons des séances de 30 minutes, à raison de une à trois fois par semaine. tout bon régime alimentaire ne sera efficace qu’accompagné d’une activité physique de votre choix. 
Ces changements ne demandent pas beaucoup d’effort, juste un peu de rigueur et de bonne volonté. Une bonne hygiène de vie ne vous sera pas seulement bénéfique contre la constipation mais aussi pour votre santé en général. Faites les bons choix !

Régime Méditerranéen

Commencez par votre programme personnalisé !

Vous êtes
Votre âge : ans
Votre poids actuel : kg
Votre taille : cm
Votre tour de taille : cm
Avez - vous le diabète de type 2 ?

 

mm255

sm-255

© 2012-2014 SARL Santé Toujours. Tous droits réservés.


Santé Toujours SARL ne fournit pas de conseil médical. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité.

S'identifier