Comment faire la différence entre une allergie alimentaire et une intolérance alimentaire, des problèmes très différents.

Allergie alimentaire et intolérance alimentaire

Très rare, l’allergie alimentaire peut être dangereuse. Beaucoup plus fréquente, l’intolérance alimentaire peut être extrêmement gênante et provoquer de douloureux symptômes. Mais ce sont deux phénomènes bien distincts. Voici comment les différencier.

Qu’est-ce que l’allergie alimentaire ?

L’allergie alimentaire se caractérise par le fait que c’est le système immunitaire qui réagit.

Il produit un anticorps contre l’allergène. Ce n’est pas ce qui se passe dans l’organisme lors d’une intoxication alimentaire ni avec une intolérance. Il y a aussi avec l’allergie, la phase de sensibilisation pendant laquelle il ne se passe rien. Pour être exact, il se passe bien quelque chose mais il n’y a pas de symptômes. C’est au prochain contact avec l’allergène qu’il y aura une réaction symptomatique.

Les réactions sont variables. Elles apparaissent souvent en moins de 24 h, parfois en quelques heures, parfois aussi instantanément comme les manifestations cutanées, qui sont les plus rapides à se produire ainsi que les gonflements. Plus grave, il y a l’accélération des pulsations cardiaques, la chute de tension, la difficulté à respirer. Avec une allergie alimentaire, il y a la menace du choc anaphylactique.

Les aliments fréquemment concernés sont les suivants : poissons et crustacés, blanc d’œuf, lait de vache et surtout les noix, oléagineux et arachides ou cacahuètes. Pour ces dernières, l’allergie commence dès le plus jeune âge et peut être très sévère. Le problème, c’est qu’il est difficile de déceler la présence d’arachide dans certains produits puisqu’ils ne la mentionnent pas. Il arrive que l’on soit allergique à un aliment en étant enfant et qu’on ne le soit plus une fois adulte.

L’allergie alimentaire, c’est quelque chose de rare. Cela ne concerne pas plus de 5 % des enfants et 4 % des adultes. Globalement, on estime que cela concernerait moins de 2 % de la population.

Les solutions passent par des régimes alimentaires dits d’éviction et des médicaments que l’on doit toujours avoir sur soi, y compris la seringue d’adrénaline.

Qu’est-ce que l’intolérance alimentaire ?

C’est très différent de l’allergie et les symptômes sont différents. D’abord, ils sont fréquemment moins intenses et apparaissent en général plus tard.

Pour bien faire la différence, on retiendra que l’intolérance alimentaire survient à force de manger quelque chose qu’il aurait mieux valu éviter alors que les personnes allergiques font des réactions dès qu’elles consomment l’aliment qu’elles ne doivent pas manger.

Ainsi, il s’agit essentiellement de perturbations « chroniques » par exemple, une digestion difficile, des diarrhées ou des maux de tête réguliers, plutôt que de troubles apparaissant subitement. Les symptômes de l’intolérance sont plus rarement cutanés, même si c’est possible. Il s’agit principalement de problèmes gastriques.

Les produits industriels et leurs additifs sont plus souvent en cause dans les intolérances alimentaires. Il faut noter que ce qui provoque les intolérances est assez différent de ce qui provoque les allergies. Les intolérances fréquentes, qui seraient en constante augmentation : lactose et gluten. Il y aurait un peu plus d’aliments d’origine végétale qui provoquent des intolérances par rapport aux allergies, pour lesquelles la part de l’animal et du végétal est égale.

Les solutions passent par les régimes d’éviction.

Commencez par votre programme personnalisé !

Vous êtes
Votre âge : ans
Votre poids actuel : kg
Votre taille : cm
Votre tour de taille : cm
Avez - vous le diabète de type 2 ?

 

mm255

sm-255

© 2012-2014 SARL Santé Toujours. Tous droits réservés.


Santé Toujours SARL ne fournit pas de conseil médical. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité.

S'identifier