Si le corps humain se défend mal contre l’excès alimentaire, la restriction lui fait prendre des risques importants.

Régime alimentaire et contrôle du poids : que sait-on ?

Faites le point sur les connaissances actuelles en matière de régime alimentaire et de surpoids.

Il est clair que bon nombre de recommandations nutritionnelles préconisent de privilégier une alimentaire équilibrée et diversifiée, répartie en trois repas principaux, et de pratiquer une activité physique régulière pour réguler son poids.

Certes, ces conseils sont bénéfiques à bien des égards pour être en bonne santé et limiter les carences mais ils n’ont pas comme finalité l’équilibre pondéral.

Les calories

L’équilibre pondéral  dépend essentiellement de la quantité calorique ingérée, et non du type d’aliment ou de la fréquence des repas.

Il apparaît quand même évident que privilégier dans son alimentation les aliments à basses calories, aide à diminuer la quantité calorique globale. Mais si on les consomme en excès, cette pratique n’est pas garante d’une baisse calorique sur le long terme.

En effet, la plupart du temps notre alimentation est composée de trois repas, mais il est tout à fait possible de conserver le même poids en prenant plusieurs repas ou collations dans la journée, ou au contraire, en sautant le petit-déjeuner (pratique fréquente chez les adolescents).

Le manque ou la charge calorique vont alors être compensés par les repas suivants et ainsi pouvoir s’équilibrer au bout de quelques jours.

La restriction

D'autres éléments importants à prendre en compte dans le contrôle du poids, sont par définition, les régimes restrictifs ou ce que l’on appelle la « restriction cognitive » : restriction volontaire de la prise alimentaire. À la longue, ces restrictions permanentes altèrent les mécanismes « normaux » de la prise alimentaire et favorisent la survenue de troubles du comportement alimentaire.

Des conduites impulsives comme la boulimie mènent souvent à un gain de poids important ou, au contraire, se développent des comportements anorexiques.

L’enfance et l’adolescence

Il faut donc faire attention aux enfants dès le plus jeune âge. On ne peut pas bannir de leur alimentation, certains produits dits « mauvais » car trop gras ou trop sucrés ni les soumettre, notamment les adolescentes, au diktat de la minceur.

Il faut au contraire les guider, en suivant les recommandations nutritionnelles, mais avec souplesse et bon sens.

On laisse ainsi aux enfants un certain espace de liberté : ils vont eux-mêmes adapter au mieux leurs prises alimentaires aux besoins de leur organisme en pleine croissance.

Le stockage des graisses

Il est tout à fait pertinent (et naturel) de prêter attention à son alimentation, surtout à certaines périodes-clés de la vie telles que l’adolescence, la grossesse ou encore la ménopause, d’essayer de limiter la consommation d'aliments ayant une densité calorique trop élevée, et de privilégier les fruits et légumes.

Il faut cependant prendre garde de ne pas tomber dans le cercle vicieux des régimes trop restrictifs, avec le cortège d'effets délétères, comme le risque de reprise de poids parfois supérieur au poids initial.

En effet, pour assurer sa survie, l'organisme est mieux outillé pour la dénutrition que pour l'excès alimentaire. En cas de restriction énergétique, le métabolisme de base diminue et va stocker des réserves dès la reprise correcte de l’alimentation, pour pouvoir faire face à une nouvelle période de restriction.

Un comportement alimentaire pas toujours simple

On peut tout à fait perdre du poids ou maintenir un poids correct, en mangeant à sa faim et en se faisant même plaisir, à condition d'avoir un comportement alimentaire adapté à ses besoins.

Cette démarche, parfois difficile et complexe, peut nécessiter un suivi nutritionnel et une prise en charge médicale adaptée.

Écrit par Dr Haik Carole

Médecin Généraliste, diplômée du centre universitaire hospitalier Xavier-Bichat, spécialisée en Nutrition, Troubles du Comportement Alimentaire.

Commencez par votre programme personnalisé !

Vous êtes
Votre âge : ans
Votre poids actuel : kg
Votre taille : cm
Votre tour de taille : cm
Avez - vous le diabète de type 2 ?

 

mm255

sm-255

© 2012-2014 SARL Santé Toujours. Tous droits réservés.


Santé Toujours SARL ne fournit pas de conseil médical. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité.

S'identifier