On entend tout et son contraire à propos de vin et santé. Quelle quantité de vin est raisonnable ?

Vin et santé : démêler le vrai du faux

Comment savoir ce qui est vrai ou pas à propos de vin et santé alors que de nouvelles études apparaissent régulièrement et semblent se contredire ? En réalité, le problème de ces études sur le vin, c’est qu’elles comprennent des nuances très importantes qui sont ignorées ou sorties de leur contexte, selon ce qui arrange le mieux les uns et les autres. Tradition ancestrale, le vin est synonyme de plaisir et de partage, de façon occasionnelle et n’induisant ni l’ivresse, ni la sensation de manque. Quand ce n’est plus le cas, le vin devient toxique pour la santé.

 

 

Que dit le corps médical ?

Le corps médical est en apparence partagé sur les effets du vin sur la santé. Toutefois, de nos jours on s’accorde à dire que des bienfaits existent réellement. Le raisin, comme d’autres végétaux notamment les fruits rouges comme les myrtilles et le cassis mais aussi le soja, contient des polyphénols en quantités importantes. Il est utilisé pour fabriquer des suppléments nutritionnels et des produits cosmétiques. On connaît les vertus des polyphénols pour la bonne santé du cœur. Ainsi, le raccourci est parfois vite établi pour dire que le vin est bon pour le cœur.

En effet, le vin est d’abord un alcool et comme toutes les boissons alcoolisées, le corps médical recommande avant tout la modération, à cause de ses mauvaises conséquences potentielles sur le foie mais aussi sur le cœur. De plus, certaines personnes ne peuvent pas consommer d’alcool, telles que la femme enceinte, la femme qui allaite, la femme ménopausée. Pour la santé maternelle, le vin et toute boisson alcoolisée sont vivement déconseillés.

L’alcool n’a jamais permis d’améliorer la santé à proprement parler mais, consommé modérément, l’impact du vin n’est pas significatif et il est même considéré comme positif dans certains cas. Vin et santé peuvent donc aller de pair, sous certaines conditions.

Les quantités recommandées pour le vin

Aujourd’hui, les recommandations officielles pour l’alcool sont, au maximum, de 2 verres par jour pour une femme et 3 verres par jour pour un homme. L’excès de vin entraîne les effets inverses de ce qui a été observé (réduction de troubles cardio-vasculaire et prévention de certains cancers). Pour le taux d’alcoolémie toléré au volant, il s’agit de verres de 10 cl de vin contenant moins de 12° d’alcool. Les quantités et le degré d’alcool varie selon la boisson.

Les précautions pour une bonne santé

Vin et santé ne sont pas incompatibles en respectant les recommandations de quantité mais au-delà du vin et de l’alcool en général, à consommer modérément, les précautions pour une bonne santé sont essentiellement une bonne alimentation et un minimum d’activité physique.

Si vous mangez sain et équilibré et que vous faites un peu de sport, votre consommation modérée d’alcool peut avoir les bienfaits observés par les études. Si vous êtes inactif et que votre régime alimentaire est carencé, trop riche en graisses ou en sodium, par exemple, le vin ne vous aidera pas à mieux vous protéger contre aucune maladie ou aucun problème de santé.

 

Régime Méditerranéen

Commencez par votre programme personnalisé !

Vous êtes
Votre âge : ans
Votre poids actuel : kg
Votre taille : cm
Votre tour de taille : cm
Avez - vous le diabète de type 2 ?

 

mm255

sm-255

© 2012-2014 SARL Santé Toujours. Tous droits réservés.


Santé Toujours SARL ne fournit pas de conseil médical. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité.

S'identifier