Qu’est-ce que la gestion des émotions et cela peut-il vous aider à vivre mieux ?

Gestion des émotions : comment ça marche?

La gestion des émotions peut-elle être la réponse à vos difficultés ? Ce sujet vous intéressera si vous rencontrez un problème devenu envahissant, excessif et surtout, répétitif. Vous souffrez d'une réaction émotionnelle inadaptée qui vous embarrasse ou pire, qui affecte votre état de santé. Gérer ses émotions, c’est comprendre ce phénomène pour le maîtriser et en faire autre chose qu’un handicap. C’est fréquemment un handicap social. Différentes techniques peuvent vous permettre de le faire.

Les émotions positives

Elles font partie de la personne que vous êtes et de l’histoire qui vous a mené jusque-là. Vous avez peut-être tendance à les oublier si les émotions négatives vous obsèdent. Elles sont très importantes dans toutes les techniques de gestion des émotions et vitales, au même titre que la nutrition ou le sommeil. On les utilise pour gérer les émotions négatives. 
On sait désormais qu’elles participent pleinement à la bonne santé. On connaît le processus du rire par exemple, expression de la joie, et comment il permet de se détendre et comment il se propage. 
La joie mais aussi la confiance en soi, la satisfaction ou la sensation de sécurité et le désir sont des émotions positives. Comme les émotions jugées négatives, elles ne sont pas exprimées de la même façon par tous ni avec la même intensité et elles se lisent à travers le langage corporel et souvent, avant tout, sur le visage. Il en va de même pour les émotions négatives. 

Les émotions négatives

Les émotions négatives font aussi partie de la vie et du mode de communication de l'être humain. Elles ne posent pas toujours problème mais elles peuvent devenir gênantes voire invalidantes pour la vie sociale et elles peuvent affecter la santé. Certaines émotions ne se traduisent pas seulement par des signes sur le visage mais par des manifestations physiques et même une dégradation de la santé. 
Les exemples ne manquent pas : 
  • des larmes versées avec le chagrin, à la perte de poids résultant d'une profonde tristesse. 
  • de la gorge sèche ou des mains moites avec le trac, à l'insomnie résultant d'une angoisse plus sévère. 
  • de la contraction involontaire des muscles avec la peur, au bégaiement. 
  • du rougissement avec la colère ou la confusion, à la violence ou au tremblement. 
Quand cela devient un handicap, on fait appel à la gestion des émotions. 

Les méthodes qui fonctionnent

Il peut paraître difficile d'apprendre à gérer des émotions vu que des signes physiques involontaires sont en jeu, concernant les muscles, les vaisseaux sanguins, le rythme cardiaque... mais plusieurs techniques ont fait leurs preuves. 
Beaucoup consistent à favoriser les émotions positives pour qu'elles prennent le dessus sur les autres. Des thérapies impliquant l'art et le sport ont vu le jour dans ce but avec l'expression corporelle (ex : danse) ou l’expression artistique (ex : peinture). Efficaces également, citons les méthodes impliquant la tenue d'un journal des émotions ce qui permet de les identifier et de les associer à des situations spécifiques pour en dégager les causes exactes. 
En cas de traumatisme psychologique, on préférera travailler sur le refoulement avec la psychanalyse par exemple, puis entreprendre une thérapie comportementale. Enfin, les techniques de relaxation sont utilisées dans différentes méthodes de gestion des émotions.

Régime Méditerranéen

Commencez par votre programme personnalisé !

Vous êtes
Votre âge : ans
Votre poids actuel : kg
Votre taille : cm
Votre tour de taille : cm
Avez - vous le diabète de type 2 ?

 

mm255

sm-255

© 2012-2014 SARL Santé Toujours. Tous droits réservés.


Santé Toujours SARL ne fournit pas de conseil médical. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité.

S'identifier