Parmi les très nombreuses théories du vieillissement de l’Homme, une théorie récente retient l’attention des chercheurs et des cliniciens, il s’agit de l’action délétère des Radicaux Libres !

brocheLe régime méditerranéen permet de garder la ligne et de vivre en bonne sante

de Guy Jadot

Le régime méditerranéen (RMed) présenté et conçu dans sa version moderne permet de prévenir efficacement les maladies invalidantes et mortelles du XXI ème siècle. Par son apport régulier en : -antioxydants naturels; -fibres; -acides gras essentiels; -polyphénols naturels, le RMed permet de prévenir de nombreux états pathologiques: - surpoids, obésité, vieillissement pathologique, maladies cardiovasculaires, maladies d'Alzheimer, certains cancers, diabète, AVC, DMLA. En 2014, il est scientifiquement démontré que le RMed (et/ou Crétois) est la seule alimentation équilibrée, naturelle, qui permet de vivre vieux et en bonne santé. Le RMed induit l'importante notion du "plaisir de manger sain" et conduit à tous les âges de la vie à l'état de " santé optimal".

Radicaux Libres et antioxydants : comment «mieux vieillir», et en bonne santé ?

Parmi les très nombreuses théories du vieillissement de l’Homme, une théorie récente retient l’attention des chercheurs et  des cliniciens, il s’agit de l’action délétère  des Radicaux Libres !

Les réactions chimiques de défense de  l’organisme s’épuisent en fonction de l’avancée en âge.

La formation de Radicaux Libres toxiques  au niveau des cellules s’accélère.

Au fil des années, l’accumulation de ces espèces réactives entraîne une augmentation de la peroxydation des lipides, des dégâts cellulaires et une mauvaise réparation de l’ADN.

En clair, nous vieillissons.

Il apparaît difficile de distinguer les dégradations  cellulaires dues au vieillissement physiologique de celles dues aux maladies.

La fréquence des principales causes de décès dues aux maladies  augmente avec l’âge.

De façon parallèle les systèmes protecteurs antioxydants enzymatiques deviennent de moins efficaces au fil des années.

Les résultats de toutes les études menées à ce jour concordent :

  • des mesures préventives et/ou curatives faisant intervenir le Régime Méditerranéen,
  • et/ou, si nécessaire, la supplémentation avec des compléments alimentaires, comme les antioxydants,
  • diminuent très positivement la survenue de nombreuses affections où le rôle déterminant des radicaux libres a été identifié.

Qu’est-ce que vieillir ?

Le vieillissement, phénomène physiologique naturel, semble entièrement lié aux processus de croissance et de différenciation.

On appelle le vieillissement biologique « sénescence » : les cellules de l’organisme cessent de se multiplier.

Ce phénomène est différent d’une personne à une autre.

C’est pourquoi le vieillissement est « différentiel ».

En revanche, 4 critères sont généralement admis pour décrire les processus du vieillissement.

Le vieillissement est :

  • Intrinsèque.
  • Irréversible.
  • Progressif.
  • Universel.

Que savons-nous du vieillissement ?

Depuis quelques années, chercheurs et cliniciens sont de plus en plus sollicités pour apporter des réponses adaptées aux phénomènes physiologiques et physiopathologiques du vieillissement.

Le vieillissement des populations engendre des répercussions économiques et sociales  qui pèsent de plus en plus dans le budget des nations.

Notons que durant des siècles les recherches sur le vieillissement ont été considérées comme une « pseudoscience ».

La gérontologie était surtout réservée aux charlatans et aux marchands du temple.

A cause de la crainte du vieillissement (et de la mort), nous avons assisté au cours des decennies, à des mystifications, et/ou à des escroqueries.

Quelques exemples ?

  • traitements anti-vieillissants au lait fermenté (début 20e).
  • cures de jouvence par injections de cellules de fœtus d’agneaux (Niehans, années 1930).
  • procaïne ou Gerovital® (années 1960).
  • mélatonine (années 1990).
  • DHEA (années 2000).
  • Papaye verte fermentée.

Heureusement, des progrès notables ont été accomplis au cours de ces dernières années.

Même s’il est inéluctable que tous les êtres vivants à reproduction sexuée vieillissent, l’étude des mécanismes qui contrôlent le vieillissement apparaît, de nos jours, comme une priorité.

En effet, l’espérance de vie de l’Homme du XXI ème siècle ne cesse d’augmenter.

Que montrent ces progrès ?

Au fur et à mesure que l’on réussit à maîtriser, et juguler diverses affections, les courbes de survie humaine restent stables.

Radicaux libres

Plus ou moins méconnue il y a quelques décennies, l’action toxique des Radicaux Libres dans les processus du vieillissement apparait de plus en plus évidente.

Des chercheurs et cliniciens ont étudié l’intervention des Radicaux Libres dans diverses pathologies et dans les processus du vieillissement.

Beaucoup de recherches démontrent que :

-les altérations dégénératrices liées au vieillissement,

-ainsi que certains états pathologiques,

-seraient dues, en partie, à une hyper production de Radicaux Libres.

En diminuant leur production on pourrait ralentir leurs effets nocifs.

On connaît le rôle toxique des Radicaux Libres au niveau cellulaire.

La liste des affections dans lesquelles ils interviennent ne cesse de s’allonger :

  • vieillissement pathologique,
  • hyperoxygénation,
  • intoxications par des toxiques industriels,
  • cancers,
  • diabète,
  • démences séniles,
  • maladie d’Alzheimer,
  • maladies cardiovasculaires…

 

En quantité très faible, les Radicaux Libres sont immédiatement détruits par des enzymes spécifiques.

Mais, lorsque les moyens de défense sont débordés, les Radicaux Libres oxygénés attaquent les membranes cellulaires, les protéines, les acides nucléiques des chromosomes.

Ils provoquent ainsi des modifications du message génétique.

Les Antioxydants

Ainsi, les chercheurs s’emploient à mettre au point des molécules capables de protéger la cellule : « les Piégeurs de Radicaux Libres » ou « Scavengers ».

A ce jour, nous connaissons plusieurs  antioxydants, dont ceux :

-apportés par des compléments alimentaires  spécifiques,

-ou  ceux provenant d’une alimentation parfaitement équilibrée.

Ces « scavengers » sont : µ-tocophérol, β-carotène, ascorbate, sélénium, folates, zinc, flavonoïdes…

Ces substances antioxydantes sont bénéfiques pour l’organisme si et seulement si les Apports Quotidiens Recommandés (AQR) sont rigoureusement respectés.

L’état nutritionnel joue un rôle majeur dans le vieillissement.

Il est maintenant bien établi qu’une alimentation équilibrée de type méditerranéen est un des moyens sûrs qui permet d’agir sur certaines origines du vieillissement et  sur certains désordres physiologiques.

A ce jour, l’activité pharmacologique des substances antioxydantes n’est plus à démontrer.

Cette activité intrinsèque des antioxydants spécifiques se situe à deux niveaux :

  • action préventive.
  • action curative. 

Guy JADOT

Guy big

Le Professeur Guy Jadot est un pionnier dans le domaine de la toxicité des Radicaux Libres de l'Oxygène (RLO). Ses recherches ont mis en évidence l'activité des antioxydants enzymatiques et non enzymatiques (issus de l'alimentation).

Les RLO interviennent dans de nombreuses maladies, et les antioxydants sont capables d'inhiber l'action toxique des RLO. Les antioxydants ont une activité prouvée dans le vieillissement cellulaire, les maladies neuro-dégénératives et cardiovasculaires, les Accidents Vasculaires Cérébraux, et certains cancers.

Le Professeur Guy Jadot est l'initiateur de la prévention, par le régime méditerranéen,  des plus grandes maladies du 21ème siècle

Le Professeur Guy Jadot, Docteur en médecine, Docteur d'Etat ès sciences et en biologie humaine, Docteur en biochimie de l'université de Paris, est Professeur de Pharmacologie Biologique-Clinique-Fondamentale.

Il est l'auteur de 32 ouvrages et de 230 publications scientifiques à diffusion internationales.

 

mm255

sm-255

© 2012-2014 SARL Santé Toujours. Tous droits réservés.


Santé Toujours SARL ne fournit pas de conseil médical. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité.

S'identifier