Gingembre

Le gingembre possède de nombreuses vertus, scientifiquement démontrées ou presque. Il est en tout cas un anti-nauséeux très efficace, et ses bienfaits contre les troubles digestifs, la fièvre et la grippe, sont également reconnus. En outre, on lui attribue des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques.

Description

Le gingembre est une plante vivace d’origine indienne et malaysienne, appréciant les climats tropicaux. Le rhizome possède des propriétés médicinales. En Asie, c’est un remède ancestral. On connaît aujourd’hui les bienfaits du gingembre pour le système immunitaire. Il a longtemps été utilisé en prévention de la peste.

Connu depuis l’Antiquité, il ne sera utilisé en cuisine par les Européens qu’à partir du Moyen Âge et deviendra extrêmement populaire, jusque dans les années 1800, quand le poivre devient largement plus répandu -sauf en Angleterre, où il demeure incontournable.

Contenant de l’amidon, le gingembre doit sa saveur piquante aux gingérols. Très riche en antioxydants dont de nombreuses vitamines, le gingembre est aujourd’hui consommé sur tous les continents, essentiellement contre la fatigue, les troubles digestifs et en tant qu’antiseptique.

S’il est de plus en plus apprécié pour stimuler la libido, d’un point de vue strictement clinique, les effets aphrodisiaques du gingembre restent à prouver.

Ses propriétés thérapeutiques

Le gingembre est carminatif : il favorise l'évacuation des gaz. Indiqué contre les ballonnements, il se montre efficace en cas de maux de ventre, y compris pour les règles douloureuses. Le gingembre est surtout un excellent anti-vomitif. Il soulage les nausées de la femme enceinte ou dans le cas du mal des transports, par exemple.

Les autres propriétés reconnues du gingembre lui permettent d’être recommandé contre la fièvre, la grippe, le rhume, la toux.

Tonifiant, le gingembre est aussi utilisé contre la fatigue passagère.

Le gingembre a des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Il est indiqué contre différentes douleurs, dont la migraine, les douleurs rhumatismales, les courbatures, le mal de dos.

Comment l’utiliser

On profite des vertus stomachiques, fébrifuges et antiseptiques du gingembre en usage interne. Les possibilités pour utiliser le rhizome sont nombreuses.

On peut par exemple, le râper, en faire des infusions ou de la teinture. L’utilisation la plus commune est la poudre de gingembre, mais le gingembre est également consommé frais et séché en petits morceaux.

L’utilisation externe du gingembre sert à lutter contre la douleur. Il y a, là encore, de nombreuses possibilités.

Le gingembre doit parfois être utilisé avec précaution à cause de ses effets anticoagulants. 

 

mm255

sm-255

Recommandées

© 2012-2014 SARL Santé Toujours. Tous droits réservés.


Santé Toujours SARL ne fournit pas de conseil médical. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité.

S'identifier