Menthe poivrée

La menthe poivrée doit sa grande popularité à ses nombreuses vertus pour la santé et à son arôme, puissant et captivant. Il faut toutefois scrupuleusement respecter les doses préconisées.

Description

La menthe poivrée est une plante vivace de la famille des Lamiacées, composée, entre autres, de flavonoïdes. Elle dégage une forte odeur et son utilisation est à la fois condimentaire, ornementale et médicinale.

Utilisée depuis des millénaires, certainement d’abord pour stimuler la digestion, les Grecs lui attribuent des vertus aphrodisiaques. Bien que le très influent Dioscoride réfute cette allégation, l’idée réapparaîtra à plusieurs reprises au cours des siècles.

La menthe poivrée, aujourd’hui très répandue dans la phytothérapie, sera fort longtemps laissée de côté, jusqu’au 18e. Puis elle est indiquée contre la toux, à partir du 19e siècle.

Il existe de nombreuses espèces de menthes. La menthe poivrée, mentha piperita, est un hybride de la menthe verte, dont on fait du thé, qui est plus claire et qui dégage aussi une moindre odeur.

Ses propriétés thérapeutiques

Les propriétés digestives de la menthe poivrée sont largement attestées. Elle stimule la digestion et elle est également antispasmodique.

Ainsi, la plante est indiquée dans de multiples troubles digestifs et gastriques, contre la constipation comme la diarrhée, contre la nausée, les ballonnements ou encore les flatulences. Elle s’avère également efficace contre différents types de douleurs, particulièrement les céphalées et les névralgies, mais aussi les douleurs musculaires et articulaires en usage externe.

La menthe poivrée possède des propriétés antiseptiques, antitussives et anti-démangeaisons. On a démontré son efficacité contre divers problèmes cutanés, notamment la peau grasse.

Elle permet de combattre la mauvaise haleine et de soulager divers problèmes bucco-dentaires, tels que la  gingivite.

Comment l’utiliser

Traditionnellement, l’infusion de feuilles de menthe poivrée et de ses sommités fleuries, est préparée pour mieux digérer et éviter de s’endormir après les repas.

Tandis qu’une infusion bien plus légère peut être utilisée contre la toux, une infusion beaucoup plus concentrée est indiquée en usage externe pour préparer des compresses, par exemple contre l’acné.

L’huile essentielle de menthe poivrée est vivement déconseillée aux enfants, aux femmes enceintes et allaitantes en usage interne, et globalement déconseillée à moins d’être suivi médicalement.

La plante est utilisée pour confectionner aussi bien des gélules que des pommades. En usage externe, il ne faut pas utiliser la menthe poivrée lorsque la peau présente des plaies. 

 

mm255

sm-255

Recommandées

© 2012-2014 SARL Santé Toujours. Tous droits réservés.


Santé Toujours SARL ne fournit pas de conseil médical. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité.

S'identifier